DÉCOUVREZ L'ENSEMBLE DE LA PROGRAMMATION DE LA SAISON 2017/2018

 

Entre humour, théâtre et musique, il y en a pour tous les goûts !


Voyage dans les mémoires d'un fou

Lionel CECILIO

 

 

13 octobre 2017

    20h30

14 octobre2017

20h30

15 octobre 2017

15h

 

 

 

 

 

Saisir la vie ou attendre la mort? Que faire en apprenant que sa dernière heure est venue? Alors qu'il vient d'apprendre qu'il est atteint d'une maladie incurable et mortelle, un jeune homme décide d'écrire à un lecteur imaginaire pour le faire dépositaire de ses mémoires. Sa plume s'emballe et l'entraine dans un tourbillon étourdissant où poésie, rires et larmes s'entre-mêlent! Mais a-t-il seulement vécu? 


Oscar et la dame rose

Eric-Emmanuel SCHMITT,

Comédienne: Nathalie PFEIFFER

 

17 Novembre 2017

20h30

18 Novembre 2017

20h30

19 Novembre 2017

20h30

 

 Dédicace de l'auteur

Une force, un dynamisme, une joie ! Alors qu’Oscar et la dame rose abordent un moment difficile, ils manifestent tous deux leur génie de la vie. Nathalie Pfeiffer possède l’énergie et l’humour de ces deux personnages, ce qui n’exclut pas, en creux, une immense tendresse très pudique. Comme cette comédienne est heureusement contagieuse ! Elle nous régale… J’ai aimé ce spectacle de Jean Chollet qui m’a ému sans solliciter mon émotion, amusé sans forcer le rire. On en ressort plus humain, sans presque se rendre compte qu’il a fallut beaucoup d’art pour faire ainsi oublier l’art… Je vous souhaite une belle tournée et plein de bonheurs théâtraux,  Bien amicalement,           

Éric-Emmanuel Schmitt

 

 

 

Comment expliquer à un enfant de 10 ans qu’il va mourir ? Et qu’il est possible, si on le veut, de ne pas avoir peur de la mort ? Que la mort n’est pas une punition mais un fait ?

Oscar séjourne à l’hôpital pour enfants. Ni les médecins ni ses parents n’osent lui dire la vérité sur sa maladie. Seule Mamie Rose, la « dame rose » qui vient faire des visites dans cet hôpital, communique avec lui sans détour. Pour le distraire, elle lui propose un jeu : faire comme si chaque journée comptait désormais pour dix ans. Et pour qu’il se confie d’avantage, elle lui suggère aussi d’écrire à Dieu.

Ces lettres décrivent douze jours de la vie d’Oscar, douze jours qui seront peut-être les derniers, mais qui grâce à Mamie Rose, deviendront légende.

 


Regardez la neige qui tombe 

Anton TCHEKHOV 

Comédiens: Philippe MANGENOT, Rafaèle HUOU

 

1 Décembre 2017

20h30

2 Décembre 2017

20h30

                                                                               3 Décembre 2017

                                                                             15h

 

Un simple plateau, quelques accessoires, deux comédiens inspirés. Vous voilà au coeur de l'oeuvre et de la vie de leur héros, car au-delà du théâtre de Tchekhov, à travers ses correspondances, c'est aussi de l'homme et du médecin dont il est question.

On découvre ainsi un auteur et surtout un homme bien plus joyeux que ce qu'on imagine, qui aime la vie au point de mourir une coupe de champagne à la main, un être qui ne prisait rien tant que l'élégance et la légèreté face aux vicissitudes et aux drames de l'existence, généreux et plein de tendresse.

Regardez la neige... est une traversée d'un peu plus d'une heure de la vie et de l'oeuvre de Tchekhov que Mangenot considère comme le père de l'écriture contemporaine. C'est un montage savamment orchestré de fragments de ses pièces majeures (Platonov, Les trois soeurs, Oncle Vania...), de correspondances, de nouvelles et d'une " broutille scénique " (L'Ours).

Philippe Mangenot vous rend complice de ce théâtre en train de se faire sous vos yeux, comme une répétition dont vous seriez partie prenante.


A Bocca Chiusa 

Quatuor vocal 

 

 

12 janvier 2018

20h30

13 janvier 2018

20h30

14 janvier 2018

15h

 

 

 

 

 Soyez en sûrs, le quatuor vocal a cappella A Bocca Chiusa va vous faire vivre des instants musicaux qui resteront gravés dans vos mémoires : Pas de chichis, tout se fait dans la bonne humeur et le rire ! Oui, ces quatre chanteurs sauront divertir vos oreilles…

 

Sachez que s’ils ont beau être un quatuor, ces chanteurs ne seront pas seuls sur scène. En effet, ils auront le plaisir de partager l’affiche avec entre autres, Boby Lapointe, Charles Trenet, Céline Dion, ABBA, les Andrews Sister et on en passe…

 

Honnêtement, il faudrait avoir une TRES bonne raison pour rater ça, non?


De A à H

Bernard Azimuth 

 

26 janvier 2018

20h30

27 janvier 2018

20h30

28 janvier 2018

15h

 

Avec son inénarrable sens du non sens autant que celui de l’observation pointilleuse du travers humain, Bernard AZIMUTH fidèle à son style ludique, loufoque et déjanté, nous offre ici offre un cocktail délirant de situations joliment frappadingues tirées de ses 6 derniers spectacles d’humour : No Problem – Dérapages – Je m’demande !!?! – Des Equilibres – Ah ! – À table !

Vous y retrouverez entre autres : Noire Charbon et les 7 géants, C’est fini j’bois plus, Trop de lettres, Mon Dentiste, L’Hôtesse de l’air, Je m’invite, la Météo, l’Anglaise, le Petit Chaperon Rouge, Soyons simple, L’Homme Invisible, l’Oignon, Le Chabadeff, Le Chasseur…

Plus les situations sont chaotiques, plus il est à l’aise. Plus c’est tordu, plus c’est illogique et plus c’est drôle. En conflit perpétuel avec lui- même, c’est une victime qui nous touche et qu’on aime

parce que son bourreau naïf et sincère n’est autre que lui-même…


Nina des Tomates et des Bombes

Marie Claire Neveu

Nicolas Bazin 

 

 

9 février 2018

20h30

10 février 2018

20h30

11 février 2018

20h30

 

Nomination au Prix Tournesol - Avignon 2016 

Avec le soutien de la SPEDIDAM et du Fonds SACD Humour/One Man Show - Prix "Découverte". 

 

Nina, seule en scène, explosive et musicale, entraîne son petit monde dans la découverte du nôtre : une mascarade d'origine... incontrôlable !

Jeux de mots plein les mains et chansons dans les poches, elle jongle avec tomates, bombes et poulets, voyage "façon migrant", tutoie les abeilles, éventre les shampoings, convoque la Science Infuse, Monsieur le Président, cueille des roses de plastique et déterre six millions de larmes congolaises. 

 

Nina est un clown amer, gantée, déjantée, pleine d'ironie et de cruauté naïve, qui s'amuse du non-sens, se rit du grotesque et dénonce le scandale. 

 

Aussi charmante qu'impitoyable, Nina, c'est nous, en rêve. 


Le Petit Chaperon Rouge

 

Joël Pommerat

Jean Poirson

 

16 février 2018

10h et 14h30 (scolaire)

17 février 2018

14h et 17h

 

 

 

 

Elle pensa qu’elle n’avait jamais rien vu d’aussi beau... Ce n’était pas une chose ordinaire qu’elle avait devant elle. ... La petite fille pensa qu’elle en avait peur, c’est vrai, mais que cette chose ne ressemblait en rien à la bête monstrueuse qu’elle s’attendait à rencontrer dans les bois... Le Chaperon Rouge c’est une tragédie à l’usage du jeune public. Dès le départ, l’héroïne va à sa perte. C’est inéluctable. Tout le monde est au courant: des protagonistes aux spectateurs. Ces derniers connaissent l’histoire, c’est encore meilleur! Ils se délectent d’avance à l’idée d’avoir peur, de frémir, de voir devant leurs yeux médusés le massacre annoncé: une vieille dame, une petite fille, un loup... Qui va mourir? Probablement les trois. Tous les protagonistes -les marionnettes- sont présents sur scène dès le départ, assis tranquillement sur des chaises. Au centre, L’Homme qui raconte, un comédien manipulateur, va conduire chacun vers son destin. Joël Pommerat est incontestablement un des auteurs majeurs de notre époque. L’originalité et la force de sa démarche font de lui un «écrivain de spectacles» reconnu aussi bien en France qu’à l’étranger. Pourtant, il était un public qu’il n’arrivait pas à convaincre, qui restait absolument imperméable à son oeuvre: Agathe, sa fille de sept ans. D’où l’idée de réécrire Le Petit Chaperon Rouge. «Je sais que cette histoire a contribué à définir aujourd’hui ce que je suis».C’est probablement ça la plus grande force de ce conte: il est en chacun de nous. Avec nos peurs, nos bribes d’enfance, nous sommes tous le Petit Chaperon Rouge.


Je suis un rêve

 

Pierre Gripari

Comédiens: Damien Bricoteaux et Mathieu Morelle

 

 

22 mars 2018

20h30

23 mars 2018

20h30

24 mars 2018

15h

 

 

 

 

  

Une histoire naît dans la tête de monsieur Gripari, mais l'histoire s'évanouit, se perd, ressurgit… Va-t-il parvenir à la faire vivre ? Belle entrée en matière que ce dialogue entre l'auteur et son imagination, deux personnages indissociables, tantôt conteurs, tantôt acteurs, qui vagabondent de textes en poèmes de Pierre Gripari. Le ton est drôle, enlevé et les deux comédiens (Damien Bricoteaux et Mathieu Morelle) réussissent à donner corps à l'imaginaire de l'auteur, à gommer la frontière ténue entre le merveilleux, l'extraordinaire et la réalité : avec quelques accessoires (parapluies colorés, grand cadre en milieu de scène...), un enfant se transforme en merle, un marchand de fessées se désespère, une potion d'invisibilité efface le monde. Faire croire aux rêves, c'est tout le talent des raconteurs d'histoires.

 


Les Oranges

 

Aziz CHOUAKI

Comédiens: Abdel Bouchama 

Alizée Elefante 

 

13 avril 2018

20h30

14 avril 2018

20h30

15 avril 2018

15h

 

 

 

 Alger, sous un soleil de plomb, des gamins du quartier le Chihab jouent au foot avec une boite de conserve. Plus loin, une voiture en panne, toujours la même. Tiens, voilà Alilo avec son joint de deux kilomètres et sa tignasse rasta…

Un homme regarde vivre son quartier et parle de son pays : la colonisation, Albert Camus, l'Indépendance, le FLN, l’islam…

Un étrange objet est accroché à son cou : ‘Ce pendentif ? Oh, c’est rien, juste un souvenir. La première balle qu’un soldat français a tiré, sous le ciel d’Algérie en Juillet 1830.’

Dans un pays où le sang a une fâcheuse tendance à remplacer le verbe, où sourire devient un acte de courage, la parole d'Aziz Chouaki, entre ironie mordante et désespoir, restitue la mémoire d'un peuple, ses errements, ses espoirs et ses peines.


Coeur Sacré

 

 Christelle Saez

 

 27 avril 2018

20h30

28 avril 2018

20h30

29 avril 018

15h

 

 Coeur Sacré a reçu les Encouragements de Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – Artcena.

 

 

Ecrire Coeur Sacré c'est écrire dans l'urgence d'écrire. Parce qu'il faut faire. Sortir de la prison de sa tête. Tenter de comprendre qui nous sommes, de quoi nous sommes faits. De quelles terres, quels matériaux. Quelles sont les valises que nous portons, les angoisses qui par notre corps véhiculent, d'âme en âme, de poste de télévision en poste de télévision. La tête est un foutoir. Le coeur un champ de bataille. Mais ce n'est pas toujours la nôtre.

L’amour devient le révélant et nous renvoie un miroir qui détonne. Il révèle. Le meilleur. Souvent le pire. Il est la clef du soi.Dire l’amour unissant deux personnes. Deux êtres humains de la planète Terre. Qui se sont arrêtés l’un sur l’autre alors que tout semble les opposer.

Il s’agit d’un voyage. Cela parle de ce pays et d’un autre. Alors pour raconter cette parcelle de vie, intime, infime, insignifiante : utiliser le théâtre, la lumière, la scène. Puis la confier à une actrice. Une seule. Une voix de femme.



L'histoire vraie d'un punk converti à Trenet 

 

Artistes: Guillaume Barbot,

Zoon Besse,

Pierre-Marie Braye-Weppe

 

1 juin 2018

20h30

                                                                       2 juin 2018 

                                                                        20h30

 

Un beau jour du début des années 80, alors qu'il a 22 ans, le punk Zoon Besse quitte son groupe, Double Zéro, pour chanter du... Charles Trenet. Si le revirement fait sourire, il est véridique.

La preuve : on retrouve notre bonhomme quelques mois plus tard au sein du duo Zoon et Léo, chanteurs d'amour et d'autres bêtises, perpétuant la tradition des numéros de duettistes des années 30-40 sur le plateau de La chance aux chansons. Du punk à Trenet, n'y aurait-il qu'un pas ?

Un spectacle aux allures de road-movie autobiographique, bandes sonores et images d'archives à l'appui, qui chante et raconte les choix de vie d'un punk romantique avec autant d'humour que de tendresse, tout en nous faisant redécouvrir son idole.


Cessez! 

 

Pierre Aucaigne

 

8 juin 2018

20h30

9 juin 2018

20h30

10 juin 2018

15h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au premier abord il a l’air en pleine crise ; un maniaque du geste et du verbe, puis on découvre un acteur plein de finesse, féroce sans jamais être cruel même dans la charge la plus extrême.

Il est touchant, attachant, loufoque et totalement imprévisible lorsqu’il est empêtré dans ses propres délires saugrenus.

On le retrouve ici dans un spectacle époustouflant, jonglant au milieu de ses personnages mythiques : le gréviste, Momo, un cuisinier modèle, Fernand le maître-chien redoutable…

Tous sont réunis autour du directeur de théâtre Gilles Patrick Sabaillon (GPS pour les intimes) pour assurer une soirée caritative en faveur de la gent…canine.

Une heure trente de spectacle dans un style jubilatoire et totalement décalé.

Bref, du jamais vu !!! A voir absolument !!!